Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Voyage en Inde du Sud - été 2006
  • : Récit du voyage en Inde du Sud de Nicolas et Aurélia de mi-juin à fin août 2006
  • Contact

Catégories

Liens

3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 15:42
Samedi 26 août :

    On s’est levés à 9h30. Nico a, comme la veille, appelé la réception pour qu’on nous amène notre petit-déjeuner. On a pris notre petit-déjeuner composé d’une grande théière de thé et de toasts avec beurre et confiture, au lit.
    A midi, on a été au Mac Do.
    Ensuite, on a été dans un magasin, le « Central Cottage Industries Emporium » pour acheter quelques cadeaux à ramener en France. Il y avait plein de choses, des sculptures en bronze, en bois, des objets en bois, des tissus, des souvenirs, des jouets, des vêtements, etc.
    A 15h30, on est retournés à l’hôtel pour ranger nos cadeaux fraîchement achetés. Ensuite, on est repartis faire les boutiques à la recherche d’un panjabee (vêtement traditionnel indien pour femme) pour moi, en vain…
    Le soir, on a été dans un restaurant chinois qui se trouvait sous les arcades. On espérait manger des nems. Il n’y en avait pas… Et en plus les plats étaient assez chers… Finalement, j’ai opté pour un plat qui contenait des steaks hachés. Ce n’était pas mauvais, mais bon ça ne faisait pas trop chinois… On en a eu pour 650Rs (10,8€)…


Dimanche 27 août :

    On s’est levés à 9h. On est restés à la chambre toute la matinée.
    A 13h, on a été mangé au « Churchill Café ». On a pris des hamburgers super bons. J’en ai pris un avec du steak, trop bon !!!
    De 14h à 16h, on a fait les magasins à la recherche d’un panjabee et de cadeaux. Après de nombreuses hésitations, j’ai finalement réussi à trouver un panjabee de couleur orange qui me plaisait bien pour 1650Rs (27,5€). C’était vraiment rigolo, car les vendeurs déballaient tous les panjabees devant moi alors qu’ils étaient bien pliés pour que je puisse plus facilement faire mon choix. Les vendeurs sont vraiment au service du client pour vendre leurs marchandises.
    Durant l’après-midi, on a assisté au défilé des hindous célébrant la fête de Ganesh, le dieu éléphant. Je vous cite le guide du Routard pour vous définir la fête de Ganesh :
    « Pendant dix jours, les hindous préparent la fête chez eux : leur maison doit être propre et purifiée, en particulier à l’endroit où l’on posera la statuette de Ganesh. Ceux qui participeront activement au défilé qui a lieu le dixième jour marquant la fin et l’apogée de la fête de Ganesh, préparent aussi leurs costumes. De nombreuses cérémonies religieuses sont également célébrées pendant cette période. C’est le dixième jour que la fête culmine. Les rues des principales villes indiennes et en particulier dans l’Etat du Maharastra dont Bombay est la capitale, deviennent le temps d’une journée le théâtre d’une liesse populaire indescriptible. C’est enfin le grand jour, celui du défilé des idoles... D’immenses effigies du dieu Ganesh sont déposées sur des chars qui seront tirés par les dévots pendant des kilomètres. Des danseurs et danseuses précèdent les chars. Des millions de personnes assistent chaque année à ces défilés, et c’est vrai que le spectacle est saisissant, même pour celui qui n’est pas religieusement investi. C’est d’abord un dédale de couleurs, de senteurs d’encens précieux et de rythmes sacrés. Les percussionnistes qui accompagnent le cortège font résonner leurs tambours, dans une sorte de transe joyeuse, oubliant presque la fatigue due à la marche et au poids de leurs instruments. Les gigantesques statues de Ganesh sont magnifiquement parées de fleurs et de guirlandes.
    Le défilé de Bombay se dirige vers la mer d’Arabie. C’est à Chowpatty Beach, à Bombay, que le spectacle est le plus fou. Les effigies de Ganesh doivent être immergées dans l’eau à la fin de la fête. Étant constituées de matières fragiles et friables, comme le plâtre ou l’argile, elles se dissolvent dans l’eau lorsqu’on les y plonge... Elles redeviennent les éléments naturels à partir desquels on les avait façonnées... Le symbole est presque aussi beau que la cérémonie elle-même. Pour accompagner le retour des idoles à leur forme originelle, les fidèles récitent le mantra de Ganesh, « Ganapathi bappa Moraya, Purchya varshi laukariya », qui demande au dieu bien-aimé de revenir sans faute l’année suivante. La promesse de Ganesh prononcée par lui à travers la bouche et les prières des croyants... ».
undefined

    On est rentrés à la chambre juste après l’achat du panjabee, mais Nico était énervé parce que je l’avais fait beaucoup marché et que j’avais fait ma difficile.
    Après s’être un peu reposés et après que les esprits se soient apaisés, on a été au marché acheter des piments et du chai (le thé indien). Nico voulait ramener des petits piments verts. Il en a eu une bonne poignée pour 5Rs (0,08€). On a également acheté un sachet de chai chacun parce qu’il est vraiment délicieux.
    On est ensuite allé mangé un sandwich au « Leopold Café ».
    On a passé notre dernière nuit en Inde.
undefined
Partager cet article
Repost0

commentaires