Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Voyage en Inde du Sud - été 2006
  • : Récit du voyage en Inde du Sud de Nicolas et Aurélia de mi-juin à fin août 2006
  • Contact

Catégories

Liens

3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 15:13
Vendredi 25 août :

    On s’est réveillés à 9h. J’avais pas envie de me lever, j’avais envie de faire ma grosse feignasse. Nico a téléphoné à l’accueil pour qu’ils nous apportent le petit-dej car on avait appris la veille que le petit-déj était compris dans la note, ce qu’on ne savait pas en juin. Nico a dit seulement deux mots au téléphone et quelques minutes après un homme nous a apporté un plateau. On a pris notre petit-déjeuner sur le lit dans nos cocons (nos duvets très légers en coton comme un drap). Il y avait une théière de thé, des toasts, du beurre et de la confiture. Quel plaisir de prendre le petit-dej au lit comme des princes !
    A 11h30, on est enfin sortis de la chambre après que je me sois décidée à me doucher. A 12h15, on a été chez i-way, un cyber café. On a cherché sur internet comment se rendre à l’agence de Swiss Air cet après-midi-là.
    Vers 13h, on a été au Mac Donald’s. On a pu regoûter aux fameux milk-shakes, mais après les délicieux milk-shakes qu’on avait bu durant notre séjour en Inde du Sud, les milk-shakes de chez Mac Do ne paraissaient plus extraordinaires. On a pris des spécialités du Mac Do indien, des sortes de chaussons avec des légumes, du fromage et du poulet à l’intérieur, c’était pas tip top, mais bon ça se mangeait. On en a eu pour 348Rs (5,8€). A une table devant nous, il y avait trois garçons d’une dizaine d’années avec leur père, et les trois garçons étaient très bien portant, c’est la première fois que je voyais des garçons obèses en Inde.
    On a essayé de rejoindre l’agence de Swiss Air. Comme on ne savait que très approximativement où elle se trouvait, on a bien galéré pour la trouver. On a traversé des routes où roulaient énormément de voitures, bus et taxi, on a croisé des centaines d’indiens, on est passés par des rues qui puaient la mort, on est passé à côté de travailleurs qui étaient en pause déjeuner à remplir leur gamelle chez un restaurateur au bord de la route, on a vu des indiennes qui pour gagner trois roupies triaient les ordures, on a vu un hibou qui se faisait attaquer par des corbeaux au sommet d’un immeuble sous le regard des badauds tels que nous qui s’étaient arrêtés en bas de l’immeuble pour profiter du spectacle… Et finalement on a vu l’enseigne de Swiss Air sur la façade d’un immeuble. On est montés. On a confirmé notre vol retour et on est redescendus. Tout ça pour ça…
    A 14h, notre mission était accomplie. On pouvait désormais profiter de Bombay.
    On s’est promenés dans les rues de Bombay, mais il pleuvait un peu… Le sol était mouillé et les trottoirs qui avaient été intelligemment fait en carrelage étaient ultra glissants surtout quand on porte des tongs… Je ne vous raconte pas la galère pour marcher en tongs sans glisser sur les carrelages tout en essayant de marcher vite pour ne pas se tremper… On est entrés dans une librairie. On a acheté un livre chacun en anglais. On a voulu rentrer à l’hôtel car la pluie ce n’est pas le top. Comme il pleuvait par averse, on est sortis de la librairie à un moment où il ne pleuvait plus. Le sol était trempé et on a été obligé de marcher dans des immenses flaques pour traverser la route, on avait alors les pieds tout mouillés… Et puis, on a vu quelque chose de très étonnant. N’en croyant pas nos yeux au premier regard on a retourné la tête vers l’homme. En effet, un indien se promenait tout nu dans la rue… Et quand je dis tout nu, c’est entièrement nu… Les autres passants n’avaient pas l’air d’être choqués… Oui, c’est totalement normal… Avec Nico ça nous a bien fait rigoler. On n’a ri que peu car la pluie s’est remise à tomber.
    A 15h30, on était dans la chambre au sec. On a pris une bonne douche chaude pour se remettre de nos émotions. Comme il n’a pas cessé de pleuvoir, on est restés à la chambre toute la fin d’après-midi.
    A 20h, on est sortis pour aller manger au « Leopold Café ». On a pris un petit sandwich au poulet et au fromage chacun avec des naans, Nico a pris une salade de fruit et j’ai pris une glace à la mangue. On en a eu pour 330Rs (5,5€). Tout est beaucoup plus cher à Bombay que dans les autres villes de l’Inde du Sud.
    A 21h, on était de retour à l’hôtel.
Partager cet article
Repost0

commentaires