Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Voyage en Inde du Sud - été 2006
  • : Récit du voyage en Inde du Sud de Nicolas et Aurélia de mi-juin à fin août 2006
  • Contact

Catégories

Liens

3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 14:40
Jeudi 24 août (suite) :

    On est arrivés à Bombay à 22h45. On a pris un rickshaw pour 300Rs (5€). Et à 23h20, on était de retour au « Bentley’s hotel ».
    On a payé la première nuit pour 1160Rs (19,3€). C’est vraiment plus cher les chambres d’hôtel à Bombay que dans les autres villes de l’Inde du Sud. C’est pour ça qu’on a essayé de ne pas rester longtemps à Bombay à chaque fois. Avant de choisir le « Bentley’s hotel » en juin, Nico avait visité d’autres hôtels un peu moins chers mais beaucoup plus sordides. Le « Bentley’hotel » avait un bon rapport qualité/prix.
    L’hôtel était quasi plein. Heureusement que l’on avait appelé deux jours avant pour réserver ! On a appris alors que l’hôtel comportait deux bâtiments : le bâtiment principal où était l’accueil des clients et où on avait eu notre chambre en juin, et un bâtiment annexe à deux pas de là, mais moins beau. On nous a amené à notre nouvelle chambre dans le bâtiment annexe. La chambre était toute petite par rapport à celle que on avait eu pour le même prix en juin. Enfin, on avait un lit double, une douche, un W-C et une télé, on était content. Plus tard, on a trouvé un énorme cafard dans la chambre, je trouve ça vraiment horrible les cafards. Nico l’a emprisonné sous un verre. Il est mort quelques temps plus tard… Bien fait !
    Après avoir posés nos gros sacs dans la chambre, on est sortis chercher quelque chose à manger. A 23h40, on s’est retrouvés au « Leopold’s Café » que l’on avait côtoyé en juin. Ça me faisait vraiment bizarre de me retrouver au point de départ de mon voyage en Inde en sachant que c’était la fin de ces deux mois et demis. On a pris deux sandwichs au poulet et au fromage que l’on a mangé dans le restaurant bruyant. Il y avait une boîte de nuit accolée au restaurant, séparé par une porte gardée par un vigile. A une grande table derrière nous, il y avait une bande de jeunes. Ces jeunes indiens ressemblaient à des jeunes occidentaux dans la façon de s’habiller, de parler, de fumer et de boire.
    Pour arriver au « Leopold’s Café » et pour en repartir, on est passés sous les arcades où se tenaient la journée les étalages de marchandises tenus par les vendeurs. A cette heure-ci les étalages étaient fermé à clefs et les vendeurs dormaient à côté sur des cartons dépliés. Après notre pause paradis à Palolem, c’était grand retour à la réalité indienne. Ça fait vraiment mal au cœur de voir ces gens avec enfants dormir à même le sol de la rue, heureusement qu’il ne fait pas froid à Bombay. Quelques jours avant, il y avait eu une grande mousson qui avait inondé Bombay, il y avait des mètres d’eau dans les rues. Des hommes dormant comme ça dans la rue étaient morts noyés… C’est vraiment triste.
Partager cet article
Repost0

commentaires